Yellow Transports et Je Transporte ont essayé le Vector eCool de Carrier Transicold

Yellow Transports et Je Transporte ont été parmi les premiers à tester le Vector eCool, le groupe froid électrique de Carrier Transicold. Bilan par ces premiers utilisateurs.
1440
Yellow Transports Je Transporte Vector eCool
Carrier Transicold a proposé à 40 transporteurs français de tester son groupe froid électrique autonome Vector eCool.

Les groupes Prévoté, Stef, Jacky Perrenot, Mousset-Je Transporte, Staf Transports et la PME francilienne Yellow Transports ont pu tester tour à tour durant quinze jours le groupe froid Vector eCool de Carrier Transicold. En effet, anticipant la hausse du coût des carburants qui a marqué 2022, Carrier Transicold a relancé la commercialisation en France de ce groupe frigorifique électrique autonome. Et plutôt que d’en parler, le frigoriste l’a proposé à l’essai à quarante transporteurs frigorifiques. Yellow Transports et Je Transporte ont figuré parmi les premiers testeurs.

Autonome grâce à l’énergie cinétique

L’énergie créée par l’essieu est stockée dans ce boîtier où elle est transformée en électricité alimentant le groupe froid.

Le Vector eCool fonctionne en autonomie, sans bruit ni émission de CO2. En effet, il combine la technologie électrique E-Drive avec la récupération de l’énergie cinétique. Cette dernière est captée sur l’essieu de la semi-remorque et convertie en électricité stockée dans la batterie alimentant le groupe froid. Un système de gestion de l’énergie optimise la charge de la batterie que la génératrice d’énergie recharge pendant les déplacements pour assurer l’autonomie durant les arrêts. Mais le groupe froid se recharge aussi sur le réseau électrique en quatre heures. Et si les temps de stationnement durent, il est possible de l’adjoindre au groupe Vector HE 19 dont il réduit la consommation de carburant. Carrier a conçu l’ensemble Vector eCool + Vector HE 19 pour qu’il soit plus léger qu’un groupe thermique au réservoir plein.

Vector eCool : validé par Je Transporte avec la combinaison Vector HE 19 

Le groupe Je Transporte a testé le Vector eCool pour ses livraisons urbaines au biogaz.

Pour ses livraisons périurbaines, Je Transporte a essayé cette combinaison Vector eCool + Vector HE 19. « Notre flotte comprend 10 % de véhicules frigorifiques dont 100 tracteurs avec leurs semi-remorques et 100 porteurs, précise Ralph Briend, coordinateur technique du groupe. Nous roulons au BioGNC et aux biocarburants pour livrer en ville. Nos impressions sur le Vector eCool sont bonnes. En effet, il supprime toutes les nuisances sonores liées au groupe frigorifique. Ce qui a aussi suscité l’intérêt de nos conducteurs et des riverains ».

Sans recharge pendant 15 jours chez Yellow Transports

Yellow Transports a aussi validé le Vector eCool. « À réception, il était chargé à 100 %, rapporte Elie Khalife, directeur d’exploitation. Nous l’avons utilisé sur une semi-remorque Chéreau seize heures par jour, six jours sur sept et pendant quinze jours, avec deux conducteurs, sans avoir eu besoin de le recharger, même quand nous avons transporté des produits surgelés. Il s’est rechargé avec l’énergie cinétique et n’a présenté aucun souci technique, ni mécanique ».

Yellow Transports a validé l’autonomie du Vector eCool puisque, sur une période de quinze jours, il n’a pas eu besoin de le recharger.

Toujours selon ce responsable, le groupe froid aurait « fait économiser au moins 6 l de gazole par tournée ». Le Vector eCool « augmente de 50 000 euros le prix de la semi-remorque, mais on consommera beaucoup moins de gazole », observe Elie Khalife. Avant d’indiquer : « Avec un contrat d’entretien, je l’amortirai sous six à sept ans. Si mon client accepte de payer un peu plus son transport, j’en commanderai un pour fin 2023 ».

PARTAGER SUR