Yoann Taitz, Autovista : « Dans trois ans, la LLD va souffrir »

Autovista observe déjà une baisse des prix des modèles diesel sur le marché de l’occasion. Selon le spécialiste de l’information automobile, dans les quatre prochaines années, les valeurs de revente vont encore baisser. Certains loueurs régionaux ont anticipé la baisse des prix en réajustant leur loyer à la hausse quand d’autres prestataires plus importants ont provisionné les futures pertes pour assumer le risque tout en continuant à être agressif sur le montant des loyers dans le but de réaliser davantage de volumes.

- Magazine N°238
1554
Véhicules d'occasion

Yoann Taitz est directeur des opérations chez Autovista.

Comment évoluent les ventes de véhicules diesel sur le marché VO depuis le début de l’année ?

Ces six derniers mois, le marché a évolué davantage qu’au cours des six mois précédents. Aujourd’hui, nos clients commencent à nous demander d’étudier l’évolution du diesel dans les prochains mois. Sur le segment des VO âgés de 3 à 5 ans, nous enregistrons des baisses plus sévères des VR depuis six mois. Le segment B est beaucoup plus impacté que le M2. Pour les voitures urbaines, le consommateur ne veut plus de diesel.

Autre signe de cette évolution, tous les mois, nous sommes amenés à revoir...