Zenpark lance une offre de recharge partagée

L’opérateur de stationnement Zenpark propose désormais une solution de partage des bornes de recharge privative à destination des professionnels de l’immobilier.
750
Zenpark Plug&Share

Baptisée Plug&Share, la nouvelle solution de recharge électrique commercialisée par l’opérateur de stationnement Zenpark se base sur une technologie de réservation de créneaux de recharge sur les bornes. L’objectif est d’optimiser le taux d’usage des bornes.

« Une borne privative montre un taux d’usage d’environ 3 % en moyenne. Autrement dit, elle n’est utilisée que 43 minutes par jour ou moins d’une journée par mois pour satisfaire à l’usage d’un véhicule électrique. Le modèle actuel du déploiement de bornes en parking privé, une borne pour un véhicule, est donc une absurdité », estime William Rosenfeld, P-DG et cofondateur de Zenpark.

Pour démocratiser le véhicule électrique, la société mise plutôt sur le « déploiement d’un réseau de bornes de recharge partagées, ouvertes aux résidents et aux employés du quartier, comme à un public visiteur qui peut venir y recharger son véhicule de façon ponctuelle ».

Réduire les coûts

D’une part, la réduction du nombre de bornes limite les coûts d’installation et d’exploitation. D’autre part, « ce modèle du hub de recharge en parking est d’autant plus attractif à développer qu’il constitue une source de revenus pour les propriétaires du parking », affirme Zenpark. À titre d’exemple, la société facture aux copropriétés un forfait mensuel de 20 euros pour une consommation annuelle de 1 MWh. En parallèle, une journée de recharge coûterait 25 euros à l’usager, stationnement compris.

Plusieurs organisations sont déjà clientes : les bailleurs sociaux Batigère et Groupe 3F, la CCI Paris Île-de-France, les copropriétés ASL des écoquartiers Danuble et Smartseille et enfin le promoteur Eiffage Immobilier. Zenpark a ainsi installé 40 points de charge partagés dans des parkings à Paris, Marseille et Strasbourg. L’opérateur vise maintenant le déploiement de 250 hubs de recharge en zone urbaine dans les cinq prochaines années, soit d’ici 2026.