Du platooning multimarque en Europe dès 2021

L’équipementier ZF vient d’annoncer son ambition d’introduire d’ici 2021 la circulation de camions en pelotons automatisés, ou « platooning », sur les routes européennes.

1423
ZF platooning
© ZF

Pour rappel, « en situation de platooning, plusieurs poids lourds se suivent à courte distance les uns des autres afin de former un convoi automatisé, décrit ZF. Cela réduit la résistance aérodynamique subie par les poids lourds roulant derrière le camion de tête, ce qui peut diminuer la consommation de carburant jusqu’à 20 %. »

Réduire la distance de sécurité jusqu’à 8 m n’est possible que parce que les véhicules du convoi « sont conçus pour freiner et se diriger pratiquement en même temps que le camion de tête, sans non plus le suivre à l’aveugle », explique ZF. Ils ne dépendent donc pas de la réactivité des conducteurs en cas de problème. « En effet, grâce aux informations des capteurs et aux fonctions de conduite autonome, les poids lourds peuvent également rester dans leur voie même si le véhicule de tête franchit accidentellement le marquage », illustre l’équipementier.

ZF Platooning Efficience
© ZF

Ce dernier estime que les convois mixtes, composés de camions de différents constructeurs, seront les plus fréquents. C’est pourquoi il a participé au projet européen Ensemble (pour ENabling SafE Multi-Brand pLatooning for Europe) aux côtés de six constructeurs : Daf Trucks, Daimler, Iveco, Man, Scania et Volvo. Ce projet a permis d‘établir des standards nécessaires au futur déploiement du platooning multimarque. Ceux-ci concernent notamment les manœuvres de formation et de dissolution des pelotons, les conditions opérationnelles, les protocoles de communication ou encore les mécanismes de sécurité. Ces standards ont été testés en conditions réelles de conduite avec un peloton de six poids lourds.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter