ZFE-m : un état des lieux

Quelles interdictions pour quels véhicules au sein de quelles ZFE-m ? La réponse à cette question n’est pas simple, même en consultant les représentants de ces zones à faibles émissions-mobilité. Pour faire le point, voici donc les grandes lignes du fonctionnement de ces ZFE-m, avec en outre un tableau récapitulatif .
- Magazine N°275
17886
ZFE-m

La mise en place des zones à faibles émissions-mobilité (ZFE-m) dans les métropoles de plus de 150 000 habitants, d’ici au 31 décembre 2024, a été entérinée par l’article 113 de la loi Climat et Résilience, promulguée le 24 août 2021. Au total, le nombre de ZFE-m sera porté à 45 en 2025 et couvrira des territoires représentant un tiers du parc automobile français. « Un décret, en application de la loi Climat et Résilience, est attendu entre autres pour les dérogations », précise Chantal Derkenne, ingénieur au service de la qualité de l’air de l’Ademe.

Rappelons que la loi d’orientation des mobilités (LOM) avait créé le principe de ces...

PARTAGER SUR